EID Méditerranée

Informations

A propos

Un acteur de l’aménagement du territoire

Il y a 30-40 ans, le littoral méditerranéen français n’était pas celui que tout le monde connaît aujourd’hui. Les villes, les campagnes et les plages risquaient de passer à côté de sérieuses opportunités de développement économique et touristique. Car elles étaient envahies par des insectes insupportables : les moustiques, qui rendaient ce pays magnifique invivable !

C’est pourquoi en 1958, les Conseils généraux des départements de l’Hérault, du Gard et des Bouches-du-Rhône évaluant l’avenir exceptionnel qui s’ouvrait à leurs départements, ont décidé de créer l’EID Méditerranée, l’Entente Interdépartementale pour la Démoustication du littoral méditerranéen (EID-Med).

En 1963, l’Aude et les Pyrénées-Orientales les rejoignent. C’est cette année-là que l’Etat a créé la Mission interministérielle d’aménagement touristique du Languedoc-Roussillon, dite « Mission Racine ». Fixant la démoustication comme préalable incontournable à toute démarche d’aménagement, l’Etat a contribué au financement de l’EID Méditerranée, aux côtés des collectivités territoriales, jusqu’en 1982, date de dissolution de la Mission interministérielle.

Pour un développement local durable

L’EID-Med a pour mission centrale le contrôle de la population des espèces nuisantes de moustiques proliférant dans les zones humides marginales des étangs et lagunes du littoral. Ce contrôle consiste, non pas à éradiquer l’ensemble des insectes piqueurs, mais à maintenir la gêne due aux moustiques à un seuil jugé tolérable, avec un impact environnemental minimum et dans un cadre budgétaire maîtrisé.
Les zones d’activités économiques, les établissements scolaires, universitaires, culturels n’auraient pu se développer à quelques encablures du littoral s’ils avaient dû être envahis par des nuages de moustiques. La démoustication a donc directement contribué à l’essor économique de notre région, particulièrement le tourisme, tout en œuvrant chaque jour, du printemps à l’automne, pour la salubrité et le confort de vie pour tous. Cette mission ne peut être ralentie sous peine de revenir… plusieurs décennies en arrière !

L’EID Méditerranée participe également à des actions importantes de conservation et de mise en valeur écologique des milieux naturels (restauration des cordons dunaires et suivi des systèmes littoraux). Elles contribuent à faire de notre région l’une des destinations préférées des touristes et un territoire propice à l’essor des activités économiques tout en assurant la salubrité publique à l’échelle de sa zone d’action.

L’EID Méditerranée propose des balades tout public sur le site naturel protégé des Salins de Frontignan, dont la co-gestion leur a été confiée par le Conservatoire du Littoral depuis 1998. Elle propose également des outils pédagogiques et éducatifs pour les professeurs et les jeunes afin de sensibiliser sur la biologie du moustique et de les conseiller sur les comportements quotidiens, permettant de prévenir les situations favorables à la prolifération des moustiques, particulièrement en milieu urbain, et d’ouvrir sur les problématiques en milieux naturels.